Rien que le nom, c'est mignon ...
Blanquette !!
ça respire l'innocence, la candeur, la naïveté du veau qui vient de naître.
Et qui va passer à la casserole sans qu'on lui demande son avis !!
Mais surtout, ce que cela évoque pour moi, c'est ce bon goût des plats préparés par mon père.
Si je vais le voir, parfois, il ne manque pas de m'en régaler.
Vous avez songé à ce que vous pourriez manger chaque jour sans jamais vous lasser ??
Moi, sans nul doute, c'est la blanquette de veau !!
Et surtout la recette de Odette Reige qui elle-même la tenait de sa grand-mère, c'est vous dire !!
Une recette à classer au patrimoine de ma cuisine, c'est sûr !!

Blanquette de veau

Ingrédients :
1 kg 200 d'épaule ou de poitrine de veau
3 dl de vin blanc sec
2 oignons piqués de 2 clous de girofle
3 carottes
2 branches de céleri
3 jaunes d'oeufs
200 g de crème fraîche épaisse
100 g de beurre
1 citron
1 boite de champignons de Paris entiers
Bouquet garni
Sel, poivre

Désosser et couper le veau en gros cubes
Eplucher carottes et oignons
Laver et sécher les branches de céleri
Attachez le bouquet garni
Mettre le veau dans une cocotte en fonte émaillée
Verser le vin blanc puis couvrir la viande avec de l'eau
Ajouter les carottes en tronçons, les oignons, le céleri coupé en morceaux et le bouquet garni
Assaisonner
Aux premiers bouillons, écumer
Laisser mijoter 1h30
Au moment de servir, égoutter les cubes de veau
Passer la sauce
Mélanger dans un grand bol les jaunes d'oeufs et la crème
Verser peu à peu en battant au fouet à main, le jus de cuisson bien chaud
Verser la sauce dans la casserole et laisser épaissir le velouté
Remettre le veau, vérifier l'assaisonnement
Remettre les carottes, le céleri, les champignons égouttés
Verser un jus de citron et servir
Parsemer de persil ça peut se faire
Et avec du riz, c'est bien

Blanquette_de_veau

Impossible d'obtenir meilleur cliché tant la sauce, épaisse, onctueuse et parfumée nappe si parfaitement la blanquette !!!