30 janvier 2009

Une courge, deux possibilités

L'autre jour, je me promenais au marché,le cheveu frisant sous un crachin breton(comprendre une pluie fine et froide s'insinuant vicieusement partout,doublée d'un vent à décoiffer les bigoudaines)Je marchais donc et je ne sais pourquoi mon trajet pris fin (faim)devant un étal de légumes bios !!Je crois qu'à trop lire Estèbe, je vais finir par consommer sain...Et du coup c'est presque angoissant,après toutes ces années d'appartenance à un consumérisme forcené,de se sentir attirée par un étal avec des vrais gens qui ont planté les... [Lire la suite]